Procès de 2 policiers pour incitation à la haine raciste sur Facebook

Image article

La Maison des Potes était procès le 20 avril 2022 contre 2 policiers poursuivis pour injures racistes et incitation à la haine raciste.

Au nom de la Maison des Potes, Samuel Thomas rappelé le contexte de la révélation par StreetPress de ces propos racistes partagés par des policiers dans un groupe Facebook de 8000 policiers. Ces publications étaient révélées le 4 juin 2020 par StreetPress dans le contexte des manifestations Black Lives Matter qui se déroulaient à Paris, Lille, Lyon, Bordeaux comme dans tous les pays d'Europe et aux USA en réaction au meurtre de George Floyd par un policier le 25 mai 2020 à Minneapolis.

Samuel Thomas a demandé au tribunal de punir d'une peine complémentaire de privation des droits civiques le policier auteur des incitations à la haine raciste qui a réclamé "du plomb" contre les sans-papiers et les antiracistes qui manifestaient le 30 mai à Paris à République pour réclamer des régularisations. Ce policier qui vient de faire campagne pour Éric Zemmour puis pour Marine Le Pen par le biais de son compte Twitter a multiplié les publications d'incitations à la haine raciste depuis son interpellation par les policiers enquêteurs chargés de cette enquête.

Me Jérôme Karsenti, avocat de la Maison des Potes, a plaidé avec force et une grande expertise juridique devant la 17eme, la gravité des mots utilisés par les deux policiers poursuivis qui utilisaient des termes de "merde", ou de "poubelle" pour injurier le groupe des "immigrés" accusés d'entrer en France par des "trous" comme des rats. Il a souligné le nombre important des publications racistes de policiers publiés dans ce groupe Facebook et déploré que les autres policiers en cause n'aient pas été identifiés et poursuivis.

Madame la procureur a expliqué qu'à la suite de la parution de l'article de StreetPress, 1500 policiers avaient quitté le groupe et que beaucoup de ceux qui avaient publié des propos racistes les avaient vite effacés. Enfin, elle a expliqué que certains auteurs de publications racistes retrouvés par les policiers enquêteurs utilisateurs de pseudos n'avaient pas pu être identifiés.

Le parquet de Paris a requis 3 mois de prison avec sursis contre Patrick C. , le brigadier membre du groupe Facebook « TN Rabiot Police officiel », pour « injure publique à caractère racial », et 90 jours d'amende à 100 euros contre Fabrice D-P le gardien de la paix poursuivi pour injure raciste et « provocation publique à la haine raciste ».

Le jugement sera rendu le 22 juin prochain.

 

Événement Facebook sur le procès : https://www.facebook.com/events/726599275180920/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22surface%22%3A%22page%22%7D]%7D

 

Articles ayant parlé du procès :

22 avril 2022, Humanité, "Sur Facebook, les brigades du pire" : https://www.humanite.fr/societe/police/sur-facebook-les-brigades-du-pire-747370

21 avril 2022, Actu 17, "Paris : Deux policiers jugés pour des propos "racistes" sur un groupe Facebook" : https://actu17.fr/justice/paris-deux-policiers-juges-pour-des-propos-racistes-sur-un-groupe-facebook.html

21 avril 2022, Ouest France, "Deux policiers jugés pour des messages "racistes" sur Facebook : décision en juin" : https://www.ouest-france.fr/societe/justice/deux-policiers-juges-pour-des-messages-racistes-sur-facebook-decision-en-juin-f958d7d4-c151-11ec-9f1f-583f976b4bb7

: 20 avril 2022, Mediapart, "Décision en juin pour deux policiers jugés pour des propos "racistes" sur Facebook" : https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/200422/decision-en-juin-pour-deux-policiers-juges-pour-des-propos-racistes-sur-facebook

20 avril 2022, La Croix : "Au tribunal de Paris, les dérives de policiers sur les réseaux sociaux" : https://www.la-croix.com/France/Au-tribunal-Paris-derives-policiers-reseaux-sociaux-2022-04-20-1201211326

20 avril 2022, Libération, "Propos racistes dans un groupe Facebook de policiers : le procès d'une "certaine police"" : https://www.liberation.fr/societe/police-justice/propos-racistes-dans-un-groupe-facebook-de-policiers-le-proces-dune-certaine-police-20220420_AEI45ORILBA3NPJX6C5UAB7OBM/

20 avril 2022, TF1 Info, "Policiers jugés pour des propos racistes sur Facebook : "J'ai l'impression que je vais prendre pour tout le monde"" : https://www.tf1info.fr/justice-faits-divers/policiers-juges-pour-des-propos-racistes-sur-facebook-j-ai-la-desagreable-impression-que-je-vais-prendre-pour-tout-le-monde-2217286.html

20 avril 2022, La Provence, "Décision en juin pour deux policiers jugés à Paris pour des propos "racistes" sur Facebook" : https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6736461/decision-en-juin-pour-deux-policiers-juges-a-paris-pour-des-propos-racistes-sur-facebook.html

4 mars 2022, Street Press, "Racisme dans la police : parmi les milliers de membres, deux policiers du groupe Facebook TN Rabiot seront jugés" : https://www.streetpress.com/sujet/1646392013-racisme-police-tn-rabiot-facebook-groupe-deux-policiers-justice

6 juin 2020, France Info, "La justice ouvre une enquête sur des messages racistes publiés sur un groupe Facebook de policiers" : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/violences-policieres/la-justice-ouvre-une-enquete-sur-des-messages-racistes-attribues-aux-forces-de-l-ordre_3997891.html

5 juin 2020, 20 minutes, "Le parquet de Paris ouvre une enquête après la révélation de messages racistes de policiers sur Facebook" : https://www.20minutes.fr/societe/2793683-20200605-parquet-paris-ouvre-enquete-apres-revelation-messages-racistes-policiers-facebook