Etape de Grenoble

 

L’Etape de Grenoble a commencé par une distribution massive de tracts à l’université ‘’Grenoble Alpes’’ où les marcheurs sont allés à la rencontre des étudiants pour parler de la mobilisation autour de la lutte contre le racisme et les discriminations.

Ensuite, la caravane est partie à la rencontre de la CGT à la bourse du travail pour discuter des problématiques locales. Slimane Tirera a expliqué au permanent local qu’il « s’agit d’une campagne pour la maison des potes et non une campagne pour un candidat en particulier. Il s’agit de faire gagner l’égalité contre le racisme et les discriminations. Avant de gagner une bataille électorale, nous devons gagner la bataille des idées ». Karim Benchaïb expliquera que « les Maisons des Potes s’investissent depuis plusieurs années pour la régularisation des travailleurs sans-papiers, l’anonymisation des demandes d’emploi, l’égalité de traitement des salariés entre autres ». Le permanent CGT a mentionné la pertinence des revendications portées par la Fédération Nationale des Maisons des Potes pour lutter contre les discriminations à l'embauche.

En fin, une action militante de distribution de tracts dans le centre-ville de Grenoble pour convaincre les habitants d'agir pour l'égalité des droits a été entreprise, puis, devant l’hôtel de ville la photo symbolique avec la banderole ‘’faire de l’égalité une réalité’’ a clos l’étape.

 

 

 

 


Le Dauphine Libéré