Le dispositif SOS Stage

 

 

Le dispositif SOS Stage a été mené par les permanents et les volontaires en service civique de la Fédération Nationale des Maisons des Potes. Ainsi 3 lycées professionnels en Ile de France : Lycée professionnel Pierre Mendes France, Villiers le Bel (95), Lycée professionnel Denis Papin, La Courneuve (93) et Lycée polyvalent Samuel de Champlain (94). Puis 2 autres lycées à Roubaix (59), Lycée professionnel Jean Moulin & Lycée professionnel Turgot et à St Brieuc (22) Lycée professionnel. Une partie du dispositif est réalisé depuis les locaux des maisons des potes. Et la seconde partie, correspond au travail sur le terrain, est réalisé dans les lycées : les permanences, les interventions en classe et à la prérentrée, etc.

Objectifs du dispositif

  • Lutter contre les discriminations et les préjugés que subit la jeunesse dans les quartiers sensibles.

  • Sensibiliser les élèves pour les former aux entretiens d’embauches.

  • Renforcer les liens qui existent entre les lycées professionnels, les jeunes en formations et les entreprises.

 

Pour atteindre ces objectifs l’équipe a été chargée d'une part de sensibiliser les entreprises sur les objectifs de notre dispositif pour constituer un réseau d'entreprises en mesure de prendre des stagiaires. Puise identifier le profil des lycéens qui doivent être accompagné pour développer un déroulé type d’une permanence. La communication de l’action a pris plusieurs formes : Les interventions à la prérentrée pour les équipes pédagogiques et en classe pour les lycéens. On a tenu des tables lors des remises des bulletins pour informer les parents de notre présence dans le lycée. On les a aussi informés en communicant par des affiches et des tracts.

 

Les permanences ont permis a plus de 200 élèves dans les lycéens professionnels d’avoir un stage qualifiant. Cette année parmi les élèves que nous avons reçus 64% étaient en Bac Pro et 29% de CAP. Ces élèves sont en grande partie en gestions administration (35%), en systèmes électroniques et numériques (24%) et en installations sanitaires (23%). 165 élèves ont eu besoin de notre savoir et savoir-faire et de notre réseau d’entreprise pour obtenir un stage. Et on observe qu’uniquement la moitié ont demandés notre aide pour leur CV et lettre de motivation.

 

Notre perspective pour l’année prochaine est dans un premier temps d’améliorer le suivi des élèves. On va déterminer avec l’entreprises leur satisfaction sur le travail accompli par le stagiaire et évaluer aussi par l’élève la qualité du stage. Ce qui permettra de déterminer s’il est intéressant de continuer notre travail avec l’entreprise. Dans un second temps sur le plan de la communication continuer les interventions à la prérentrée et multiplier les interventions en classes tout au long de l’année scolaire. Mais également développer les actions de communication dans les quartiers autour des établissements pour sensibiliser la population. Et enfin proposer à d’autre établissements professionnels de faire bénéficier de notre dispositif à leurs élèves.

sensibilisation des entreprises

L’équipe SOS Stage a contacté les entreprises depuis les locaux des associations (de la fédération nationale des maisons des potes, etc.) par les services civiques et les permanents. Ils ciblent les domaines particuliers en fonction des périodes de stage des élèves. Il arrive qu’ils les contactent aussi durant les permanences.

Le document est constamment mis à jour car ils se retrouvent face des entreprises qui ferment et des nouvelles qui ouvrent. Ou souvent des entreprises ne peuvent pas prendre sur le moment à cause du manque de personnel disponible ou d’inactivité. Ainsi nous contactons plus 3000 entreprises dont 1/10 acceptent d’accueillir des élèves.

Les difficultés rencontrées lors des échanges avec les entreprises étaient d’avoir un accord pour accueillir les élèves. Et lorsqu’on en a, les jeunes qu’on oriente récoltent des refus, souvent sans motifs. Pour comprendre ce problème, il est intéressant de faire le lien avec leurs profils.

2.Profil des élèves accompagnés

Les entreprises nous déclarent qu’ils peuvent accueillir des jeunes, mais lorsque ces derniers se présentent, on leur répond qu’ils ne peuvent les prendre, souvent sans aucuns motifs et voire des motifs différents par élève pour les mêmes entreprises. Lors de certains échanges les entreprises ont répondu que ce sont des élèves qui ne sont pas sérieux car ils viennent d’un lycée, d’un quartier, d’une ville en particulier. Ainsi nous accueillons en majorité des lycéens en difficultés dans leur scolarité et également dans leur recherche de stage, comme nous l’indique nos interlocuteurs (professeurs, CPE, chef de travaux, proviseurs…) on retrouve trois profils différents : l’absentéiste, l’élève mal orienté et l’élève introverti.

L’absentéiste : l’élève est régulièrement absent ce qui nuit à sa recherche de stage et sa réussite scolaire. Souvent, l’élève nous est envoyé par le CPE ou par son professeur principal qui espère que l’expérience professionnelle pourra le raccrocher à sa scolarité. La principale difficulté pour ce type de profil se retrouve dans le suivi des élèves. L’élève peut après une première rencontre devenir difficilement joignable compromettant ainsi le travail sur le long terme.

L’élève mal orienté : il s’agit du principal cas d’élèves en difficulté accueillit durant les permanences « Sos Stage ». Le choix imposé de son orientation a tendance à décourager les élèves dans leur cursus et ne sont pas motivés à effectuer le stage obligatoire pour valider un diplôme qu’ils n’ont pas choisi. La principale difficulté pour ces élèves réside dans leur capacité à trouver les motivations pour leur démarche et à réaliser l’importance de la validation de son diplôme pour son avenir professionnel.

L’élève introverti : certains élèves que nous accompagnons ont des difficultés pour s’exprimer à l’écrit et à l’oral. La formation sur la méthode avec ces lycéens est donc prolongée afin de répondre au mieux à la problématique de l’élève. La principale difficulté dans le suivi de ces élèves réside dans la capacité à lui redonner confiance en lui.  

Il arrive que des élèves cumulent les critères ce qui complique davantage la tâche de l’équipe Sos stage. Elle doit ainsi s’adapter à chaque élève et effectuer un suivi personnalisé en prenant compte de ces difficultés spécifiques mais également de ses rapports avec l’équipe pédagogique de l’établissement.

Les entretiens individuels avec l’équipe Sos Stage permettent d’identifier le profil de l’élève. En tenant compte de leur profil et de leurs difficultés tout un travail de persuasion à la réussite scolaire est à mettre en œuvre avec les élèves.

3.Protocole d’accueil des élèves en permanence

a)Les différentes étapes de l’accueil en permanence

L’accueil des élèves lors des permanences Sos Stage respecte un certain protocole afin de répondre le plus efficacement possible à leurs attentes. Les animateurs du dispositif respectent donc un processus type pour accueillir les élèves :

  • Contact des entreprises (avant d’aller en permanence):

Avant d’aller en permanences on contacte les entreprises afin d’avoir une liste d’entreprise qui sont prêt à accueillir des élèves. Ceci permet à l’élève de trouver une entreprise en situation d’urgence ou qui n’a pas trouvé d’entreprise.

  • Accueil de l’élève :

On cherche à connaitre l’élève : nom, prénom, sa classe, ville d’habitation, etc. Ceci permet de connaitre pour mieux répondre aux besoins de l’élève.

  • Identification de la problématique de l’élève :

On aborde le travail que l’élève a déjà fait et les problèmes qu’il a rencontrés. A partir de ces difficultés on détermine le travail à faire. Il s’agit souvent du CV ou de la lettre de motivation qui n’est pas fait. Ou simplement ils ignorent comment parler au téléphone.

  • Formation sur la méthodologie de la recherche de stage :

On travaille sur chaque problème que l’élève rencontre sans pour autant remplacer le professeur. On essaie d’apporter un travail complémentaire aux travaux de l’équipe pédagogique. Ainsi nous travaillons sur :

  • La réalisation du CV et de la lettre de motivation : Malgré les cours de méthodologie ou des modèles standards donnés par leurs enseignants, beaucoup de lycéens arrivent en permanence sans avoir de CV ou de lettre de motivation.  De fait, nous les accompagnons pour la réalisation de ces deux éléments nécessaires dans la recherche d’un stage.

  • La création d’une adresse mail personnalisée et professionnelle : les élèves reçus lors des permanences n’ont pour la plupart pas d’adresse email ou une e-mail non conforme pour des demandes professionnelles. L’équipe « Sos Stage » prend ainsi le réflexe de demander systématiquement aux élèves d’en créer une.

  • La simulation d’entretien : l’équipe « Sos Stage » effectue des jeux de rôle avec les élèves pour qu’ils puissent se mettre à la fois dans les conditions de l’employeur et du stagiaire

La méthodologie de recherche de stage est le point essentiel de l’accueil des élèves dans la permanence « Sos Stage ». Ils pourront par la suite la réutiliser dans leurs recherches postérieures.

b)La durée moyenne de l’accompagnement par élève

Même si le temps d’accompagnement de l’élève est variable selon ses difficultés, sa confiance en lui et sa motivation, une certaine constance se retrouve. La plupart des élèves doivent suivre 3 séances d’accompagnement personnalisé afin de pouvoir trouver un stage.

4.La communication sur SOS stage

La communication sur le dispositif a pour objet de valoriser le travail fait par l’équipe SOS Stage et ainsi montrer aux entreprises et à la population de la ville du besoin de leur soutien dans le bon déroulement de l’action. Des vidéos ont été effectuées pour témoigner la discrimination subie par les élèves et également leurs motivations et volontés à obtenir leur diplôme.

a)Les témoignages

Les témoignages ont une double utilité : ils montrent les problématiques auxquelles sont confrontées les lycéens, dans leur recherche de stage, ils adressent un message encourageant aux jeunes qui considéreraient la discrimination comme une fatalité et qu’ils seraient dans l’incapacité de trouver des stages.

Témoignage des élèves

    • Typologie des témoignages reçus

Bien souvent, les élèves témoignent des mêmes problématiques : Un manque d’accompagnement de l’équipe pédagogique pour la recherche des stages. Puis la méconnaissance de la méthodologie de recherche de stages des discriminations à l’adresse et/ou ethniques

Témoignages d’entreprises

  • L’intérêt des témoignages d’entreprises

Les témoignages nous permettent de comprendre le point de vue des entreprises vis-à-vis de la question des stages et de l’apprentissage. Malgré certains refus, des entreprises ont malgré tout cela rappeler la démarche citoyenne de recruter et former des stagiaires et également reconnus que la discrimination existe pour les élèves en lycée professionnel.

  • Typologies des témoignages reçus

Souvent, lorsque nous contactons les entreprises, ces dernières nous invoquent plusieurs raisons pour justifier leur refus d’accueillir des stagiaires : Le manque de temps, le manque de formation des élèves, le manque d’activité de l’entreprise dans la période et le manque de suivis des enseignants.

b)Les supports de communication de l’action Sos Stage

Afin d’étendre la communication autour du dispositif, nous avons mené différentes campagnes de communication.

  • La campagne d’affichage

Pour renforcer la visibilité du dispositif « Sos stage », nous menons des actions d’affichage à l’intérieur et aux abords des lycées.

  • Les Interventions auprès des enseignants et des élèves

Nous sommes intervenus dans les réunions de prérentrée afin que l’équipe pédagogique soit informée de notre action et qu’ils saisissent notre rôle au sein de l’établissement.

Nous avons aussi informé les élèves en intervenants dans les classes afin de leur expliquer comme à l’équipe pédagogique notre rôle.  

 

Dans la presse : 

https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-16-mai-2018