Etape de Marseille

Etape de Marseille 14 novembre 2016

 

Nous, les Marcheurs de l’égalité, sommes attendus à l’hôtel de ville de Marseille pour remettre nos propositions « Unis pour l’égalité » à la population. Nous avons choisi Marseille comme 1er étape car cette ville a été l’un des épicentres de la Marche pour l’égalité et contre le racisme en 1983. C’est un symbole pour les Marcheurs que nous sommes en 2016. Nous sommes arrivés avec notre banderole « faire de l’égalité une réalité », nos sweat à capuche « Tour de France de l’égalité » avec l’équipe de l’Alliance savinoise pour mettre au cœur de la présidentielles et législatives nos revendications concrètes.

Nous sommes ensuite partis dans les quartiers Nord : la Savine, l’un des quartiers le plus populaire de Marseille pour un repas débat dans le cadre du tour de France de l’égalité et contre les discriminations avec des représentants citoyens et associatifs de tout Marseille.

 

Avec Rachid, Ahmed, Catherine, Hamza, nous avons échangé de la désillusion face à la tenue des différents gouvernements successifs de droite et de gauche. Les renoncements sur les promesses sur l’égalité tel que le droit de vote des étrangers et dernièrement le CV anonyme. Les différents intervenants ont souligné l’importance de faire campane dans les quartiers populaires de Marseille pour aller chercher les abstentionnistes et les dégoûtés de la vie politique. Beaucoup ne se sentent plus représentés par les élus locaux et nationaux ainsi que leur relais associatifs notamment dans les quartiers Nord. Nous avons été invités à venir le lendemain dans un autre quartier de Marseille : Fond Vert dans le 14ème arrondissement de Marseille.

 

 

Etape de Marseille 15 novembre 2016

Nous, les Marcheurs de la fraternité, avons été accueillies par Rachida Tir responsable associatif très connu dans le quartier Fond Vert. C’est également le 7ème secteur avec comme élu le sénateur-maire Stéphane Ravier membre du Front National. Un petit rappel, la Maison des Potes a attaqué en justice cet élu pour discrimination pour avoir réserver la fête de Noel réservé aux français. 

Nous avons discuté dans l’un des quartiers le plus sensible de Marseille : Fond Vert. Nous avons échangé autour des problématiques de la vie de quartier, de l’insécurité, de la politique de la Ville, de la politique locative et du vivre ensemble. Puis, des actions de proximité menées par les acteurs de Marseille notamment auprès des jeunes et des familles sur l’aide à la parentalité et sur la dégradation de leur cadre de vie.

En fin de journée, nous nous sommes dirigés vers la Friche Belle de Mai, un haut lieu culturel au centre-ville de Marseille reconnu dans toute la Région PACA et ailleurs. Nous avons rencontré la responsable de la Friche. Elle nous a présenté les lieux, les actions, les projets que nous pouvons mener en partenariat avec les réseaux locaux des Maisons des Potes dans la culture, dans la jeunesse et dans la lutte contre les discriminations. Nous avons aussi présenté la Fédération nationale des Maisons des Potes, le Tour de France et la campagne « Unis pour l’égalité ». Nous nous sommes quittés sur des propositions d’action à mener en commun pour l’année 2017.

Etape de Marseille 16 novembre 2016

 

 

En fin d’après-midi, nous avons accueilli par le collectif des Rosas à la Canebière pour une rencontre autour des questions mémorielles et de lutte contre le racisme.

Le collectif des Rosas est un rassemblement de Marseillaises issues de tous les quartiers de la ville pour valoriser l’apport des différentes cultures et dénoncer le racisme et les discriminations notamment celles visant les noirs de France. Cette association organise chaque année ses Assises contre le racisme en décembre au jour anniversaire de l’acte de Rosa Pars qui refusa de se lever  pour laisser sa place à un blanc dans un bus.