COLLOQUE "UNIS POUR l'EGALITE CONTRE LE FN"

COLLOQUE "UNIS POUR l'EGALITE CONTRE LE FN"

COLLOQUE "UNIS POUR l'EGALITE CONTRE LE FN": " UNIS POUR l'EGALITE CONTRE LE RACISME ET LA PREFERENCE NATIONALE


14h-22h à la Bourse du Travail de Paris République - 3 rue Château d'eau, 75010 Paris 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE sur :http://www.maisondespotes.fr/inscription-au-colloque-unis-pour-l-egalite-contre-le-front-national


Le 21 mars, journée internationale de lutte contre le racisme, à la bourse du travail de Paris (République) nous voulons débattre avec des Syndicats de travailleurs, les associations de défense des droits de l'homme et de lutte contre le racisme, avec les militants et responsables politiques fidèlement mobilisés contre la préférence nationale et le racisme.

A chaque étape du "Grand Paris de l'Egalité" du 21 février au 21 mars, les marcheurs des Maisons des Potes vont à la rencontre des associations, des élus progressistes pour partager des revendications communes pour l'égalité, contre le racisme et les discriminations. Avec nos tracts et nos affihes "Unis pour l'Egalité" nous faisons campagne pour le droit de vote des étrangers, l'ouverture des emplois fermés, la régularisation des travailleurs sans papiers, la sanction judiciaires contre les discriminations, le CV anonyme, le recepissé de contrôle d'identité). A chaque étape nous entendons l'appel à l'unité de tous les antiracistes et de tous les progressistes contre l'extrème droite.

Le Front National veut instaurer la préférence nationale faire la chasse aux migrants, aux musulmans et aux défenseurs des droits de l'homme. Dans tout le pays et dans les communes qu'il contrôle le FN il a commencé à mettre en oeuvre son funeste programme, il attise la haine raciste et porte atteinte aux principes fondateurs de notre République. 

Ensemble nous devons débattre des offensives à mener de manière unitaire pour contrer et sanctionner ceux qui attisent la haine raciste et la discrimination (Offensive judiciaire, manifestations populaires, campagnes d'affiches, éducation antiraciste).


 

PROGRAMME 


14h00-14 H 30 RENCONTRE AVEC LES MARCHEURS DU "GRAND PARIS DE L'EGALITE"

Avec Ousmane BALDE, Karim BENCHAIB, Nouara ALAOUCHICHE, Maggi GERER, Slimane TIRERA, Sabrina ALAOUCHICHE, Elisabeth RAKOTOZAFY, Rafik BENTAALLA, Mala DHUNNOO, Minta OUATTARA, Guillaume MONTBOBIER, Dan NAGAMOUTTOU, Malika ELBAZ, Anourchka SEEGOLAM, Doria ABROUS, Bérangère POTIER, Audrey HEYMANN, Nadia HLOUL, Hassiba AMMAR , Anna NDOYE, Faisal AMINOLLAH, Samuel THOMAS

A chaque étape du "Grand Paris de l'Egalité" du 21 février au 21 mars, les marcheurs des Maisons des Potes sont allés à la rencontre des associations, des élus progressistes pour partager des revendications communes pour l'égalité, contre le racisme et les discriminations. (pour le droit de vote des étrangers, l'ouverture des emplois fermés, la régularisation des travailleurs sans papiers, la sanction judiciaires contre les discriminations, le CV anonyme, le recepissé de contrôle d'identité). Ils nous présenteront le bilan de ce "Grand Paris de l'égalité"


14 H30 - 16H30 : PREMIÈRE TABLE RONDE : QUELLES PERSPECTIVES POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS DE L'HOMME DANS LES VILLES FN ?

Dans les 14 villes qu'il dirige, le FN mène une politique contre les associations de défense des droits de l'homme, contre les étrangers, contre les sans papiers, contre les élus d'opposition, contre les musulmans. Comment les antiracistes résistent à ces atteintes aux principes fondateurs de notre République ? Comment se comportent les élus municipaux FN dans les communes où ils sont élus d'opposition ?

Avec Sarah PROUST auteure de "Le FN : le Hussard brun contre la République", élue socialiste de Paris 18ème , Nathanaël UHL, Blogueur du "Cri du peuple", militant antiraciste à Vitrolles durant la période Megret, Elsa DIMEO candidate tête de liste de gauche aux municipales de Fréjus en 2014, secrétaire nationale du PS en charge de l’extrême droite, Marine TONDELIER élue EELV d'opposition à Hénin Beaumont, auteure du livre "Nouvelles du Front", avec Dominique DELLACconseiilère municipale FG d'opposition à MONTFERMEIL, avec Fatima Ezzahra BENOMAR SG des Effrontées, avec avec Slimane LAOUFI du Défenseur des Droits, avec Sacha GHOZLAN Président de l'UEJF, avec Karim BENCHAIB de la Maison des Potes du 92, avec Akli MELOULI, Maire adjoint de Bonneuil, avec Zinedine BOUDAOUD journaliste et citoyen anti-FN de Brignoles. Bérangère POTIER, élève avocate MDP, Animé par Ousmane BALDE de la Maison des Potes.

Par le passé la municipalité FN de Vitrolles dirigée à partir de 1997 par MEGRET avait instauré la préférence nationale dans la délivrance de la prime de naissance. Nous avions réussi à faire condamner le maire pour discrimination et à battre l’extrême droite de Vitrolles aux municipales de 2002.

Actuellement, le FN a demandé aux élus "Bleu Marine" de mettre en oeuvre la préférence nationale dans les attributions de logement prônée dans par le "Guide de l'élu FN". Le SG du FN Steeve Briois, maire de Hénin Beaumont a mis en oeuvre à Hénin Beaumont une "Charte ma commune sans migrants" et a demandé aux élus FN de s'opposer à l’accueil de migrants dans les communes où ils sont élus. Le Maire FN de Frejus s'oppose à la construction d'une mosquée sur "sa ville". La mairie FN de Hayange veut expulser le Secours Populaire parce que l'association fait de la propagande pro-migrants. Le Maire de Béziers a fait une campagne d'incitation à la haine contre les migrants avec une affiche municipales "Ils arrivent" et d'incitation à la haine contre les enfants musulmans des écoles municipales de Béziers en parlant de "grand Remplacement" et de "Seuil de Tolérance". Le Maire FN de Beaucaire a pris en juin 2015 des arrêtés pour empêcher les Kebab de sa ville d'être ouvert le soir pendant le mois de Ramadan. Réussirons nous à faire condamner ces atteintes aux droits de l'homme ?

Comment gagner la lutte contre le FN dans ces 14 villes et partout en France ?


17H00 - 18H30 DEUXIÈME TABLE RONDE : COMMENT FAIRE CONDAMNER A DES PEINES D INÉLIGIBILITÉ LES ELUS FN QUI INCITENT A LA DISCRIMINATION ?

La Maison des Potes comme d'autres associations antiracistes réclament des peines inéligibilité des élus et candidats qui incitent à la haine raciste.

Nombreux sont les militants d'extrême droite, dirigeants FN, élus d’extrême droite ou de droite extrême qui ont été jugés et condamnés pour leur propos racistes. Jean Marie LePen, Bruno Golnish, ont été condamnés pour apologie de crime contre l'humanité, apologie de crime de guerre ou pour négationnisme, Pourquoi le code pénal ne permet pas de condamner à des peines inéligibilité les auteurs d'apologie de crime contre l'humanité ?

Pour incitation à la haine raciste à la violence raciste, et à la discrimination, le président du FN Belge a été condamné à10 ans d'inéligibilité pour incitation à la haine raciste. Catherine Mégret, Marie de Vitrolles, et les Maires de droite extrême de Charvieu Chavagneux et Pont de Cheruy avaient été condamnés à des peines inéligibilité pour discrimination mais ces maires isérois ont été relaxés par décision de la cour de cassation selon qui la préemption raciste n'est pas répréhensible pénalement sur le fondement de l'article 432-7 du Code Pénal.

Pouvons nous faire appel à la Justice pour stopper les leaders d’extrême droite ?


Nous débattrons de la stratégie judiciaire à mener contre l’extrême droite avec Me Lef FORSTER , Me Bertrand PATRIGEON , Me Ismahan BENAYAD, avocats de la Maison des Potes, avec Me Asif ARIF, avocat et enseignant en liberté publique, avec Me Dominique TRICAUD, avocat de SOS Racisme, avec Alain ESMERY, Membre du bureau national de la LDH, avec Me Bernard SCHMIDAvocat du MRAP et représentant de VISA (Vigilance et initiative syndicale antifascistes)., avec Marie Anne CHAPDELAINE (Députée, ex rapportrice de la loi égalité et citoyenneté), avec Danielle SIMMONET porte parole de Jean Luc MELENCHON, Doria ABROUS Juriste de la Maison des Potes

19H00- 21 H TROISIÈME TABLE RONDE : COMMENT COMBATTRE LA PRÉFÉRENCE NATIONALE ET FAIRE TRIOMPHER L’ÉGALITÉ ?

Le Front National veut instaurer la préférence Nationale (ou priorité nationale) et donc instaurer des discrimination contre les étrangers dans le logement social, pour les allocations chômage, pour l'emploi public et l'emploi privé, pour les allocations familiales, et même dorénavant pour l'accès à l'école publique.

Le FN s'inspire directement des lois en vigueur en France entre 1932 et 1936 de préférence nationale dans l'accès à l'emploi qui ont abouti à l'expulsion de 500 000 étrangers en 4 ans sans faire baisser d'un iota le taux de chômage des français en France.


PREMIERE PARTIE
Avec Alain DRU Secrétaire générale CGT PJJl'UNL, Mehdi Thomas ALLALmaitre de conférence à Science Po Paris, Audrey HEYMANN Elève avocate à la MDP, nous débattrons des dégats de la politique de préférence nationale prônée par le FN et des perspectives d'une lutte mobilisants les travailleurs pour l'Egalité contre les thèses de la préférence nationale en rappelant avec Albert HERSZKOWICZ (fondateur de Mémorial 98) et Sabrina ALAOUCHICHE de la Maison des Potes - Maison de l'Égalité Paris, les dégâts des politiques racistes des années 30.

Comment unir les Français et les étrangers pour faire au contraire de l'égalité une réalité ? Comment à contrario de ce que prône le FN unir les travailleurs pour la régularisation des travailleurs sans papiers, pour le CV anonyme, pour l'ouverture des emplois fermés, pour obtenir les sanctions judiciaires de ceux qui discriminent, pour le droit de vote des étrangers ?

DEUXIEME PARTIE
Nous débattrons des batailles à mener pour faire triompher l'égalité contre la préférence nationale avec Leila CHAIBI, membre active du Mouvement "NUIT DEBOUT", Nadir GAGUI Vice Président de l'AGPR de Cergy, avec Jérôme GUEDJ Ex Président du département de l'Essonne et porte parole de Benoit HAMON, avec Hella KRIBI-ROMDHANE, ex vice présidente de la Région Ile de France, avec Baki YOUSSOUFOU fondateur de We Sign It, avec Cécile DUFLOTancien Ministre et ex Secretaire Nationale de EE-LV , avec Pascal TROADECMaire adjoint de Grigny, avec Samuel THOMAS DG de la fédération nationale des Maisons des Potes.

21 H-21H30 CONCLUSION ET PERSPECTIVES DU 1ER MAI UNITAIRE CONTRE LA PREFERENCE NATIONALE
par Samuel THOMAS Délégué Général de la Fédération Nationale des Maisons des Potes
 
 
 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE sur :http://www.maisondespotes.fr/inscription-au-colloque-unis-pour-l-egalite-contre-le-front-national